Zytolia®

Le Syndrome des Ovaires Polykystiques est une prédisposition endocrinienne fréquente qui touche 15 à 25% (1) des femmes en âge de procréer et constitue la principale cause d’infertilité (2).

Dans 60 à 70% des cas, des troubles métaboliques associés à une résistance à l’insuline sont constatés (3).

Les implications cliniques du SOPK sont multiples (4) :

  • Troubles du cycle menstruel (cycle long, absence d’ovulation, etc.)
  • Baisse de la fertilité
  • Production trop élevée d’hormones masculines (androgènes) à l’origine de l’apparition d’acné, d’hirsutisme
  • Complications métaboliques (surpoids, hypertension artérielle, dyslipidémie, etc.)

Les femmes atteintes de SOPK présentent également des carences en nutriments (vitamine D (5), folates/vitamine B9 (6), chrome (7), zinc (8), etc.) directement ou indirectement liées à la pathologie ou à ses symptômes (9).

Zytolia® est une DADFMS* à base de Myo-inositol (4g), de Vitamines (B9 400µg, D3 5µg) et de Minéraux (zinc 10mg, chrome 25µg) spécialement formulée pour les besoins nutritionnels des femmes atteintes du syndrome des ovaires polykystiques (SOPK).

Zytolia® est destiné à toutes les femmes présentant un SOPK avec une hyperandrogénie et/ou une insulinorésistance et/ou un surpoids ou une obésité :

– dans le cadre ou non d’un projet de grossesse,

– en cas de contre-indication à la contraception hormonale oestro-progestative ou de réticence à la prise d’hormone,

– en complément d’un traitement inducteur de l’ovulation ou d’un protocole de FIV,

– en cas de grossesse avec insulinorésistance.

Composition :

  • Le Myo-inositol agit en réduisant la résistance à l’insuline, l’hyperinsulinisme, l’hyperandrogénie et en améliorant la fertilité (qualité des ovocytes, croissance folliculaire et ovulation) (10, 11, 12, 13)
  • Les vitamines :

    – La Vitamine B9 contribue à réduire les niveaux d’homocystéines (acide aminé essentiel requis pour la croissance des cellules et des tissus) constatés trop élevés chez les femmes atteintes de SOPK et souvent associés aux complications du SOPK(14).
    – La Vitamine D3, en réduisant la résistance à l’insuline en améliore la sensibilité (15).
  • Les minéraux :

    – Le Chrome permet d’augmenter la sensibilité à l’insuline et de faciliter le transport du glucose dans les cellules (16).
    – Le Zinc joue un rôle dans le métabolisme de l’insuline et agirait sur sa résistance et sur l’hyperinsulinisme (17).

Forme galénique :

Stick avec ouverture « easy-open »

Conseil d’utilisation :

Prendre 2 sticks par jour, matin et soir, à diluer dans un verre d’eau (150ml) pendant au moins 3 mois.

Présentation :

Boite de 60 sticks de poudre pour solution buvable

1 boite de Zytolia : cure de 1 mois

*Denrée alimentaire destinée à des fins médicales spéciales

fiche posologique Zytolia®

  1. Setji TL, Brown AJ. Polycystic ovary syndrome: update on diagnosis and treatment. Am J Med. 2014;127(10):912–919. doi:10.1016/j.amjmed.2014.04.017.
    2. Merviel P et al. Quelles stimulations pour quelles femmes : le syndrome des ovaires polykystiques. Gynecol Obstet Fertil Senol. 2017 Nov ; 45(11) : 623-631.
    3. Rolland AL, Dewailly D. Interet du myo-inositol dans le syndrome des ovaires polykystiques. Medecine de la Reproduction, Gynecologie, Endocrinologie 2015 ; 17(3)
    4. Soni A, Singla S, Goyal S. Polycystic ovary syndrome: Pathogenesis, treatment and secondary associated diseases. Journal of Drug Delivery and Therapeutics. 2018; 8(5):107-112.
    5. He C, Lin Z, Robb SW, Ezeamama AE (2015) Serum vitamin D levels and polycystic ovary syndrome: a systematic review and meta analysis. Nutrients 7:4555–4577. https ://doi.org/10.3390/nu706 4555
    6. Balen AH, Morley LC, Misso M, et al. The management of anovulatory infertility in women with polycystic ovary syndrome: an analysis of the evidence to support the development of global WHO guidance. Hum Reprod Update. 2016;22(6):687–708. doi:10.1093/humupd/dmw025
    7. Chakraborty P, Ghosh S, Goswami SK, Kabir SN, Chakravarty B, Jana K. Altered Trace Mineral Milieu Might Play An Aetiological Role in the Pathogenesis of Polycystic Ovary Syndrome. Biol Trace Elem Res 2013; 152: 9-15
    8. Abedini, Maryam & Ghaedi, Ehsan & Hadi, Amir & Mohammadi, Hamed & Amani, Reza. (2019). Zinc Status and Polycystic Ovarian Syndrome: A systematic review and meta-analysis. Journal of Trace Elements in Medicine and Biology. 52. 10.1016/j.jtemb.2019.01.002
    9. Gunalan E, Yaba A, Yılmaz B. The effect of nutrient supplementation in the management of polycystic ovary syndrome-associated metabolic dysfunctions: A critical review. J Turk Ger Gynecol Assoc. 2018;19(4):220– 232. doi:10.4274/jtgga.2018.0077
    10. Huang LC, Fonteles MC, Houston DB, Zhang C, Larner J. Chiroinositol deficiency and insulin ressitance. III. Acute glycogenic and hypoglycemic effects of two inositol phosphoglycan insulin mediators in normal and streptozotocin-diabetic rats in vivo. Endocrinology. 1993 Feb;132(2):652-7
    11. Chiu TT, Rogers MS, Law EL, Jun;17(6):1591-6.
    12. Ciotta L, Straquandacionio M, Pagano I, Carbonaro A, Palumbo M, Gulino F. Effects of myo-inositol supplementation on oocyte’s quality in PCOS patients; a double blind trial. Eur Rev Med Pharmacol Sci. 2011 May;15(5):509-14.
    13. Artini PG, Di Berardino OM, Papini F, Genazzani AD, Simi G, Ruggiero M, et al. Endocrine and clinical effects of myo-inositol administration in polycystic ovary syndrome. A randomized study. Gynecol Endocrinol. 2013;29:375–9.
    14. Kilicdag EB, Bagis T, Zeyneloglu HB, Tarim E, Aslan E, Haydardedeoglu B, et al. Homocysteine levels in women with polycystic ovary syndrome treated with metformin versus rosiglitazone: a randomized study. Hum Reprod 2005; 20: 894-9
    15. Łagowska, K., Bajerska, J., & Jamka, M. (2018). The Role of Vitamin D Oral Supplementation in Insulin Resistance in Women with Polycystic Ovary Syndrome: A Systematic Review and Meta-Analysis of Randomized Controlled Trials. Nutrients, 10(11), 1637.
    16. Davis CM, Sumrall KH, Vincent JB. A biologically active form of chromium may activate a membrane phosphotyrosine phosphatase (PTP). Biochemistry, 1996; 35: 12963-12969
    17. Chausmer AB. Zinc, insulin and diabetes. J Am Coll Nutr 1998; 17: 109-15
Nous utilisons des cookies pour fournir les services et fonctionnalités proposés sur notre site et pour améliorer l'expérience de nos utilisateurs. Les cookies sont des données téléchargées ou stockées sur votre ordinateur ou tout autre appareil. En cliquant sur "J'accepte", vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à vous fournir des vidéos, des boutons de partage, des téléchargements de contenu de plateformes sociales. Nous utilisons des cookies pour nous permettre de mieux comprendre comment le site est utilisé. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez cette politique. En savoir plus